Journée Nationale de l’Audition 2018

Le mercredi 2 mai dernier avait lieu la deuxième édition de la JNA (Journée Nationale de l’Audition), visant à promouvoir la nécessité de mieux considérer la santé auditive dans le parcours de soin des Québecois. Cette année, la campagne de sensibilisation s’est déroulée sous le thème des acouphènes et de l’hyperacousie, et un journée provinciale de dépistage auditif sans frais a été organisée. À cet égard, la JNA a reçu un appui de taille, en la personne de Valérie Plante, mairesse de Montréal. « Dans les métropoles comme la nôtre, l’ouïe est interpellée à tout instant et à plusieurs heures par jour, parfois à outrance. Parce que nous voulons une ville en santé, mon administration a accepté volontiers de s’associer à l’activité de la Journée Nationale de l’Audition en accueillant son camion clinique pour la première fois dans des lieux publics fréquentés du centre-ville montréalais. Nous invitons la population à profiter de cette activité de dépistage et à prendre soin de sa santé auditive », a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Sur la photo (de gauche à droite) :  Sylvie Hébert, professeure et chercheure à l’École d’orthophonie et d’audiologie de l’Université de Montréal, Valérie Plante, mairesse de Montréal et G Savard, équipe JNA 2018.

On parle d’acouphènes à l’émission « Les années lumière »

Dans le cadre de l’émission radiophonique « Les années lumière » diffusée sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première, discussion sur les acouphènes avec Dre Sylvie Hébert, professeure titulaire au Département d’orthophonie et d’audiologie de l’Université de Montréal.

Chronique « Question de science » avec Marie-Pier Élie / Émission Les années lumière avec Sophie-Andrée Blondin /Édition du 20 mai 2018 / ICI Radio-Canada Première

Comité scientifique de la JNA

Dre Sylvie Hébert PhD, fait maintenant partie du comité scientifique de l’organisme la « Journée Nationale de l’Audition » (JNA) du Québec.

Cet organisme sans but lucratif a pour but de faire reconnaître l’importance de l’audition et son influence sur la santé globale de la population. Afin d’offrir l’information la plus pertinente et la plus exacte, il s’est doté d’un comité scientifique regroupant différents intervenants dans le domaine de la santé.

Pour plus d’information sur l’organisme, visitez leur site internet.

 

Conférence au Salon FADOQ 2016

La cinquième édition du Salon FADOQ 50 ans+ – Régions de Québec et Chaudière-Appalaches se tiendra du 30 septembre au 2 octobre prochain. L’événement se tiendra au Centre de foires de Québec, sur le site d’ExpoCité. Le salon offrira cette année plus de cent soixante-quinze kiosques, des invités et des conférenciers de premier plan, plusieurs nouveautés et cela, tout à fait gratuitement.

Parmi les conférenciers invités, notons la présence de Sylvie Hébert, PhD., qui présentera vendredi « Les principales causes des bourdonnements d’oreille et les différents moyens pour les atténuer, les éviter ».

Pour plus d’information sur l’événement ou connaître la programmation complète, visitez le site web du Salon FADOQ.

 

Congrès international en audiologie et en orthophonie

Le congrès international organisé par l’École d’orthophonie et d’audiologie de l’Université de Montréal fait partie des festivités du 60e se déroulant en 2016 et 2017. Ce congrès, qui se tiendra à Montréal les 14 et 15 novembre 2016, en est l’événement phare. Parmi les sujets abordés, notons la communication et l’audition.

Dans le cadre de cet événement, Sylvie Hébert, PhD, présentera deux conférences axées sur l’évaluation psychoacoustique des acouphènes et l’intervention clinique auprès de personnes risquant de développer des acouphènes et une surdité liés au bruit.

Pour plus de détails sur les modalités d’inscription, la programmation et les conférenciers, rendez-vous sur le site officiel du congrès.

 

Entrevues radiophoniques – Les vers d’oreille

index

Pourquoi une chanson nous reste-elle dans la tête?

Le fait d’avoir une chanson accrocheuse qui se répète en boucle ou par intermittence arrive fréquemment chez les gens. Des experts ont un terme scientifique pour décrire le phénomène: l’imagerie musicale involontaire. Pour en savoir plus, écoutez ces deux entrevues radiophoniques accordées par Dre Sylvie Hébert, PhD, diffusées sur les ondes de Radio-Canada Première, le 24 août 2016: